Pascal Robaglia et son amour de l’art

Dans le monde du business et d’affaire on entend assez souvent cette question : « De quelle sorte de ressources (temps, argent, effort) aurais-je besoin pour démarrer ma propre entreprise artistique, ma propre galerie d’art ».

Nous recevons beaucoup cette question. Le démarrage de votre propre galerie d’art, centre artistique, boutique, etc n’est pas une promenade. Cela prend beaucoup de temps, d’engagement et de volonté de dire au revoir au luxe (du moins pour un moment). Dans ce post, je vais partager avec vous quelques-unes des étapes de base afin d’assurer une bonne ouverture de votre galerie d’arten prenant un exemple de Pascal Robaglia.

Créer un but:

Malgré une carrière importante de plusieurs années au sein du Groupe L’Oréal et la société Roger Gallet, Pascal Robaglia décide de changer d’emploi. Avec sa femme, il commence par penser à ouvrir sa propre entreprise. Mais quel type de projet ? C’est alors qu’il redécouvre son amour à l’art de sa jeunesse et plus précisément la peinture.  Dès son enfance, Robaglia a exploré un nombre important de galerie avec ses amis et sa famille.Il observe avec un œil critique les différents tableaux exposés. Connu par son âme d’aventure, il décida alors de créer sa propre galerie avec l’aide de sa femme. C’est ainsi qu’il commence à faire une carrière professionnelle dans le domaine et il devient un artiste confirméet un galeriste de renom.

Recherche:

Cette étape a pris des mois. Après que le couple a décidé d’ouvrir leur propre galerie, ils ont su ce qu’ils doivent commencer à rechercher l’endroit idéal de leur nouveau projet. Ils ont pris des notes, visité des lieux, parlé à des gens pour finir enfin de le trouver. En 1991, se fut l’ouverture de la galerie dans une bâtisse ancienne du Vesinet. Avec plus de 15 ans d’expérience, la Galerie Gilbert Barta réalisé plus de 3 millions d’euros de chiffre d’affaire.

N’arrêtez jamais vos recherches:

Nous n’arrêtons jamais de retravailler. La partie recherche de la gestion d’une galerie d’art est sans fin. Il y a toujours différentes manières de faire les choses et le changement est une bonne chose. Nous essayons de visiter différentes galeries aussi souvent que possible.

Si vous voulez vraiment démarrer votre propre entreprise, ayez la volonté de vous pousser à travailler sans un patron qui se pointe sur votre épaule, de comprendre comment gérer l’argent, tout est possible.