Démarches à suivre pour votre demande de prêt économie d’énergie

La réalisation de travaux d’économie d’énergie vise surtout à améliorer la performance énergétique de sa maison. Pour cela, il existe plusieurs solutions en fonction des besoins du projet. Zoom sur les démarches de souscription à un prêt adapté.

Quelles démarches de souscription pour les prêts économie d’énergie?

Pour financer ses travaux de souscription à un prêt économie d’énergie, une demande de crédit en ligne assure la célérité de traitement des dossiers. Toutefois, encore faut-il savoir quel type de prêt économie d’énergie est adapté à son projet.

L’éco-PTZ est un prêt développé par l’État pour financer les travaux de rénovation énergétique des ménages propriétaires d’une résidence principale construite avant janvier 1990. Sa particularité est de n’être pas soumis à un taux d’intérêt. Le montant maximum pouvant être accordé pour un éco-PTZ est de 30.000 euros, remboursable sur une période de 10 ans maximum. Pour souscrire à un éco-PTZ dans une banque, le dossier de demande de prêt doit faire figurer quelques éléments indispensables, notamment la date de construction du logement, un justificatif de son utilisation en tant de que résidence principale, un avis d’imposition, les descriptifs des travaux à réaliser ainsi que les certificats des entreprises et professionnels qui vont réaliser les travaux, attestant qu’ils disposent du statut RGE.

Il est également possible de financer les travaux de rénovation énergétique avec un prêt « développement durable » proposé par les banques. Ce type de prêt finance également l’installation d’équipements qui privilégient l’utilisation de l’énergie renouvelable. Pour souscrire au prêt « développement durable », il est indispensable que le logement concerné soit la résidence principale du demandeur. Les travaux doivent également être effectués par des professionnels agréés.

La CAF propose également un crédit dédié à la rénovation énergétique. Le montant maximal de ce prêt est, toutefois, limité à 1067 euros. Il est soumis à un taux d’intérêt de 1% . Pour souscrire au prêt de la CAF pour la rénovation énergétique, le demandeur doit fournir un devis détaillé des travaux et/ou des matériels concernés par le projet. La réalisation de ces travaux doit également être dotée d’une autorisation d’urbanisme si ces travaux nécessitent l’autorisation de la mairie.

Trouver un prêt économie d’énergie en faisant une demande de crédit en ligne

La plupart des offres de prêts dans le cadre de l’économie d’énergie sont proposées sur internet, notamment par les banques, les sites spécialisés et par les courtiers. Actuellement, il n’est plus nécessaire de faire le tour des agences pour trouver le meilleur prêt pour financer ses travaux de rénovation énergétique. Grâce aux comparateurs d’offres proposés par les sites de courtage, entre autres, il est plus facile de trouver un prêt financier qui correspond à ses attentes et à ses capacités financières. En quelques minutes, un comparateur de prêts est capable d’afficher toutes les offres qui correspondent aux critères voulus. Par ailleurs, la souscription à un prêt économie d’énergie peut se faire exclusivement en ligne. La plupart des sites internet des banques proposent un lien pour une souscription directe à ce type de prêt.