Jean Luc Boeuf, spécialiste de la décentralisation et des finances publiques des collectivités locales

Jean Luc Boeuf est un haut fonctionnaire français, ayant occupé des postes au sein de plusieurs types de collectivités locales (dans une commune, dans un département, dans une région). Il est aujourd’hui reconnu comme le spécialiste de la question du financement des collectivités locales et de la décentralisation en France.

1.La décentralisation et le financement des collectivités locales en France : le besoin d’un renouveau

La décentralisation est le système qui vise à transférer une partie des pouvoirs décisionnaires et des compétences de l’État aux collectivités locales, c’est-à-dire à des personnes morales de droit public distinct de lui.

En France, les communes et les départements n’acquièrent qu’une relative autonomie avec les lois de 1871 et 1884 ; certains processus viennent compléter ces efforts de décentralisation, comme la décentralisation dramatique de Jean Vilar, à la fin des années 1940 (il s’agit d’une réforme du paysage théâtral français, notamment par la démocratisation et la création de plusieurs théâtres en France). Certains mouvements vont jusqu’à prôner le régionalisme (comme le mouvement félibrige de Félix Gras).

Le processus est finalement relancé en France par les lois Defferre, votées en 1982 : Éric Giuily (conseiller technique puis directeur général des collectivités locales au sein du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation) élabore et met en œuvre ces lois de décentralisation, au sein du gouvernement Pierre Mauroy.

Les collectivités locales (ou territoriales) exercent alors certaines compétences sur leur territoire (la commune, le département ou la région). Cette gouvernance locale peut se traduire par l’organisation d’une crèche ou d’une maison de retraite, par la prise en charge de l’entretien et des travaux de réfection d’une route départementale ou encore par la perception de certains impôts (impôts locaux).

À l’origine, la décentralisation a pour objectif de faciliter la gestion du territoire, en plaçant le pouvoir au plus près des intérêts des administrés ; néanmoins, elle est régulièrement dénoncée à cause de sa lourdeur et de sa complexité. Les questions du budget des collectivités et de la fiscalité locale sont au cœur des débats : en effet, les dotations et les ressources des collectivités territoriales diminuent et leur grande difficulté à emprunter contribue à accentuer la problématique des finances publiques.

Selon Jean-Luc Boeuf, la décentralisation doit évoluer et profiter d’un nouveau souffle ; ses ouvrages permettent de mieux comprendre le rôle des citoyens et d’appréhender tous les enjeux de la décentralisation pour les années à venir.

2.Jean-Luc Boeuf, un haut fonctionnaire avec une expérience de terrain dans les collectivités locales françaises

A.Un parcours professionnel riche et complet

Diplômé de l’Institut d’études Politiques de Paris, Jean-LucBoeuf débute sa carrière territoriale en 1993 au Conseil Régional de Franche-Comté : il est alors chargé de mission sur l’aménagement du territoire, la planification et les politiques contractuelles.

Également diplômé de l’ES ORSEM (École Supérieur des Officiers de Réserve du Service d’État-Major), il suit en plus une formation à l’IHEDN (Institut des Hautes Études de Défense Nationale) ; lieutenant-colonel de gendarmerie, il sert aujourd’hui en réserve opérationnelle à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (DGGN).

Il occupe le poste de directeur des finances au conseil régional des Pays-de-la-Loire, puis de directeur général des services de plusieurs collectivités territoriales, à tous les niveaux : au sein de la ville de La Roche-suryon, de la ville et de la communauté d’agglomérations de Quimper (voir ici), du département de l’Eure et du département du Val-d’Oise, et de la région de franche-comté.

Le haut fonctionnaire rejoint la Caisse des Dépôts et Consignations en 2010, où il seconde le chef de mission sur le Grand Emprunt, avant d’être nommé responsable du service « analyse prospective » à la direction du développement territorial et du réseau.

Entre 2012 et 2014, Jean-Luc Boeuf occupe le poste de directeur des collectivités territoriales au sein du groupe Bull.

Il est aujourd’hui directeur général des services du conseil départemental des Bouches du Rhône.

B.Un haut degré d’expertise sur les questions de décentralisation et de finances publiques

Grâce à des expériences variées sur le terrain, et des postes occupés à tous les niveaux des collectivités territoriales françaises, Jean-Luc Boeuf fait aujourd’hui figure de référence sur les questions de décentralisation et de finances publiques. Son idée de réforme de la décentralisation s’appuie sur des compétences précises et sur sa facilité de communication avec les élus locaux et les administrés.

Il est régulièrement appelé à participer à des groupes de travail et à des commissions : au sein de l’ENA, du Sénat (commission en charge de la décentralisation), du Conseil d’État ou des Sciences Po.

Expert de la décentralisation en France et de la réforme des collectivités locales, Jean-Luc Boeuf est souvent consulté sur ces sujets : il est ainsi l’auteur de plusieurs articles publiés dans la presse nationale (Le Figaro, Libération, Les Echos, La Tribune, La Croix, …). Il est également régulièrement interrogé par les médias (interviews diffusées sur Europe 1, sur BFM TV, sur France Culture, sur LCP, sur France Inter, …). Vous pouvez retrouver l’une de ses dernières interviews sur le site http://www.lagazettedescommunes.com/543465/jean-luc-boeuf-vers-la-fin-de-la-fiscalite-locale/.

Il enseigne à l’Institut d’études Politiques de Paris (en qualité de maître de conférences) et à Sciences Po Formation, sur les questions de décentralisation et de finances locales. Il est également expert à l’Institut Montaigne.

Jean-Luc Boeuf est enfin l’auteur de nombreux ouvrages sur le service public local, sur les finances locales, sur la décentralisation et l’aménagement du territoire et sur les institutions en France. Sa dernière publication « 2017 dans les territoires » rassemble tous les sujets abordés sur son site en 2017, comme les dépenses des grandes collectivités ou encore la suppression de la taxe d’habitation par Emmanuel Macron.

Il a également écrit plusieurs ouvrages sur le Tour de France cycliste (« Les France du Tour » avec Yves Léonard à l’Imprimerie Nationale, paru en 2003).

Ses missions menées auprès des collectivités locales, en partenariat avec les élus locaux et les administrés (citoyens, contribuables, usagers), ont permis à Jean Luc Boeuf de prendre conscience des véritables problématiques rencontrées et des objectifs à atteindre dans les prochaines années.