Réduire l’impact de la possession d’animal de compagnie sur le budget

Les ménages français qui possèdent des animaux de compagnie ne peuvent pas s’empêcher de dépenser une somme considérable tous les ans. Ces charges pèsent lourd sur leur budget. Souscrire son félin à une assurance chat s’avère, ainsi, indispensable pour alléger les frais médicaux.

Principales dépenses des maîtres

Les ménages français raffolent vraiment les animaux de compagnie. Preuve ? Ils ont dépensé à peu près de 4,3 milliards d’euros en 2014 pour les soins, les alimentations et les divers accessoires de leurs bêtes. A peu près 80% de ces dépenses sont destinés aux chats et chiens seulement, soit 3,5 milliards d’euros. La possession de ces animaux domestiques a ainsi un impact non négligeable sur le budget de 1 sur 2 familles en France qui possède au moins une bête. Les dépenses pour les chiens sont les plus coûteux (à peu près de 800 euros par an pour un ménage) même s’ils ne sont pas trop nombreux que les chats (une moyenne annuelle de 600 euros).

Après avoir acheté ou adopté l’animal, son propriétaire se voit dans l’obligation d’acheter ses équipements (cage…) et procéder à certaines opérations, par exemple la pose d’une puce électronique ou d’un tatouage… Des dépenses comme les alimentations (la plus chère), l’hygiène et les soins (580 millions d’euros par an) et les divers accessoires (405 millions d’euros) sont obligatoires. Même si les poissons occupent le premier rang des animaux domestiques très appréciés des Français, ils ne nécessitent que des moindres dépenses voire insignifiantes face à celles des autres animaux.

Réduire les dépenses de soins en souscrivant à une assurance

Il est possible de réduire les impacts sur le budget de ses dépenses annuelles des ménages pour leurs animaux de compagnie. Acheter son compagnon en ligne ou via une revente entre particuliers… est astucieux pour un prix avantageux. Les animaleries en ligne offrent, en outre, des promotions pour l’achat des alimentations ou accessoires pour animaux de compagnie.

Les animaux domestiques ne peuvent pas échapper aux accidents ou maladies qui renvoient chaque année à des dépenses considérables vu qu’une simple vermifugation peut coûter jusqu’à 20 euros, une somme pouvant dépasser les 1 500 euros pour une intervention chirurgicale… Or, souscrire son animal domestique à une assurance est avantageux, car l’assureur rembourse tout ou une partie des frais vétérinaires selon la formule choisit par le maître.