Les vêtements anti-UV : comment ça marche ?

Selon l’OMS, on ne compte pas moins de 132.000 mélanomes qui sont enregistrés chaque année au monde. Le plus souvent, ils sont causés par une trop forte exposition au soleil et aux rayons ultraviolets. Pour mieux protéger la peau et réduire les effets des rayons solaires. Aujourd’hui, plusieurs grandes marques ont mis en point des vêtements anti-UV afin de faire face au problème. Voici comment ça marche.

vetement anti uv

Les vêtements anti-UV : des vêtements resserrés

Comme son nom l’indique, les tissus qui ont permis de concevoir les vêtements anti-UV permettent de filtrer les rayons ultraviolets qui proviennent du soleil et qui peuvent agresser la peau. En effet, c’est au moment de la conception du vêtement que tout se joue. Les vêtements doivent être composés de fibres fortement resserrées ou tricotés. De préférence, il faudra qu’ils soient de couleur foncée pour que la protection soit efficace. Pour optimiser son efficacité et faire de ce vêtement une véritable armure anti-UV, il est possible d’y ajouter des tissus additifs absorbeurs d’U-V pour plus d’efficacité uva. Il s’agit d’un filtre solaire qui est utilisé dans la confection de crèmes solaires.

Certains fabricants sont allés plus loin en proposant de minuscules morceaux de silice afin de renvoyer les rayons, telle une boule de facettes. Ce qui permet de garantir un bon indice Ultraviolet Protection Factor (UPF).

Comment détermine-t-on l’efficacité d’un vêtement face aux UV ?

Créée par l’American Society for Testing and Materials (ASTM), l’UPF est une mesure qui permet de déterminer la proportion des rayons UV stoppée par un vêtement : si l’UPF est située entre 0 et 15, le vêtement en question ne sera pas considéré comme anti-UV. Par contre, s’il se situe entre 15 et 24, le vêtement permet de filtrer entre 93 et 95% des rayons UV. De la même manière, un UPF entre 25 et 29 peut filtrer jusqu’à 98% des rayons UV. Selon l’étude de la Skin Cancer Foundation, un t-shirt blanc en coton possède un UPF de 4.

Les vêtements anti-UV ne replacent pas la crème solaire

Il est très pertinent de parler des vêtements anti-UV, mais il ne faut pas oublier qu’ils ne remplacement pas la crème solaire. Si l’on sait qu’ils ne peuvent stopper que 98% des rayons ultra-violets, il faudra penser à couvrir les 2% restants pour une meilleure efficacité uva. D’ailleurs, malgré ces chiffres on n’a pas pu prouver au fil des années que les vêtements UV représentent vraiment une barrière infranchissable.