Encourager le tourisme via « Goût de/Good France »

Ils seront 1 500 chefs venant de 150 pays du monde à célébrer la cuisine française le 21 mars 2016 à l’occasion de la 2ème édition de l’opération « Goût de France ». Promouvoir la gastronomie française et donc développer le tourisme, tel est le but de cette initiative lancée par Alain Ducasse et le ministère des Affaires étrangères. Avis aux amoureux de bons plats.

« Goût de France », inspiré des « Dîners d’Épicure »

Les initiateurs de cette opération culinaire se sont laissés emportés par les « Dîners d’Epicure » inventés en 1912 par un célèbre chef cuisinier français, Georges Auguste Escoffier. Il avait concocté des recettes pour les rois et pour divers établissements prestigieux Français.

Ce n’était pas pour rien que Guillaume II lui félicitait lors de ces fameux dîners en disant : « Moi, je suis l’Empereur d’Allemagne, mais vous, vous êtes l’empereur des cuisiniers ». Les disciples d’Escoffier ne cessent d’imiter, maintenant, ses œuvres en proposant « le même menu le même jour, dans plusieurs villes du monde ».

Pour cette 2ème édition de « Good France »

Cette journée sera une occasion à ses chefs cuisiniers pour « mettre en avant les recettes françaises et proposer des vins et champagnes français » sans qu’ils imposent des menus. Ces participants sont des gérants de bars, brasseries et grands restaurants.

Vous aurez à table un menu à prix libre et 5% des recettes serviront d’aide à une ONG locale œuvrant au respect de la santé et de l’environnement. Au programme :

  • Des dîners organisés sur 150 ambassades de France et aux préfectures de régions,
  • La participation de plus de 200 établissements français,
  • 45% de participation en Europe et quelque 10% en Afrique.

Zoom sur la 1ère édition

Les ambassadeurs étrangers travaillant en France, au total de 650 invités, ont participé à un grand dîner au château de Versailles l’année 2015. Plus de 100 000 convives se sont réunis dans plus de 1 300 restaurants et 150 ambassades de France lors de la première édition de « Good France ».