Voyager au Costa Rica pour faire de nouvelles découvertes linguistiques

Le Costa Rica est une destination propice à l’écotourisme. En effet, il tient surtout sa renommée de sa biodiversité exceptionnellement riche. Voyager dans ce pays donnera aux estivants la chance de découvrir une faune et flore des plus variée. Ceux qui sont amateurs de botaniques profiteront de cette occasion pour faire une balade au cœur d’une forêt dense ou d’une jungle immaculée. Grâce à cela, ils auront l’opportunité de voir des espèces d’arbres impressionnantes telles que le Celbo. Ce dernier a comme particularité sa taille. Il peut atteindre une hauteur de 70 m. Par ailleurs, ceux qui aiment les défis pourront au cours de leur périple dans cette contrée apprendre l’espagnol costaricain. Celui-ci est la langue de la majorité, soit 90 % des habitants de ce pays et est connu localement sous l’appellation « pachuco ». En outre, il faut savoir que le Costa Rica est également réputé pour son peuple multiculturel. De ce fait, des langues autochtones telles que le bocotá, le maleku, le guaymí, le cabecar ainsi que le bribi y sont encore utilisées. Elles sont employées dans des zones géographiques restreintes. Elles constituent un élément important du patrimoine culturel de cet État sud-américain.

Apprendre l’espagnol costaricain au cours d’un voyage

Si certains effectuent un séjour au Costa Rica pour visiter les sites naturels de ce pays, dont ses aires protégées qui recèlent une faune et une flore des plus impressionnantes, d’autres s’y rendent tout simplement pour apprendre l’espagnol costaricain. Celui-ci se démarque par sa douceur et sa musicalité. Il a préservé des archaïsmes. Cette langue regorge d’idiotismes et d’expressions originaux. Ainsi, en rejoignant cette destination, les routards entendront sûrement au gré d’une discussion des mots caractéristiques comme la plata (argent),  rulear (dormir) et bien d’autres encore. Hormis cela, l’expression « pura vida » est également très utilisée dans cette contrée. Elle se traduit littéralement « vie pure », mais est adaptée à différentes situations. En effet, cette formule constitue une réponse à la question « Comment ça va ? ». Dans certains contextes, elle peut être employée pour dire au revoir ou bonjour.

D’autres langues parlées au Costa Rica

Les voyageurs qui n’ont aucune notion d’espagnol n’auront pas peur d’être incompris au cours de leur périple au Costa Rica puisqu’ils pourront s’exprimer en Anglais. La langue de Shakespeare est très employée dans cette contrée, surtout dans un contexte touristique notamment dans des auberges ou des hôtels. De plus, les globe-trotters n’auront aucun mal à trouver un guide qui parle très bien l’anglais. En sus, il est également possible, dans des lieux très populaires auprès des visiteurs étrangers, de voir ou des menus de restaurants ou des brochures dans cette langue. Par ailleurs, le français est aussi très utilisé dans ce pays. Il est enseigné dans les établissements scolaires, en primaire, au secondaire au lycée et dans les écoles supérieures.