Symptômes et soins pour la gale

La gale est une maladie de la peau causée par un parasite acarien invisible à l’œil nu : le sarcopte scabiei ou sarcopte de la gale. Elle ne peut pas se soigner spontanément. Il est alors nécessaire de diagnostiquer et de traiter la maladie, bien qu’elle soit plus contraignante que dangereuse.
Acarien en macrophotographie

Les symptômes de la gale

La période d’incubation de la gale – qui est la période entre la contamination par le parasite et l’apparition des symptômes – dure entre 4 à 6 semaines. La gale peut être diagnostiquée par plusieurs symptômes assez facilement reconnaissables. On peut citer :

Des démangeaisons persistantes

Le patient a une envie permanente de se gratter, ce qui s’amplifie la nuit. L’entourage de l’individu peut aussi être affecté par ce symptôme, ce qui signifie une contamination collective.

Des lésions de grattage

Des lésions striées se rencontrent au niveau de l’abdomen, des coudes entre les doigts, sur le poignet, à l’intérieur des cuisses, etc.

Des sillons scabieux

Ils se forme des lésions filiformes au niveau du poignet ou entre les doigts de la main.

Des vésicules perlées

De petites ampoules translucides sont observées au niveau des extrémités des sillons scabieux.

Des nodules scabieux

Ce sont des lésions rougeâtres ou violacées rencontrées au niveau des parties génitales de l’homme.

L’érythrodermie

On rencontre des rougeurs cutanées qui peuvent atteindre tout le corps.

Sauf dans des cas exceptionnels (comme le cas de la gale hyperkératosique), les symptômes n’atteignent pas le dos et le visage chez l’adulte. Pour les enfants, il n’y a pas d’exception, ces symptômes peuvent affecter tout le corps.

Le traitement de la gale

La gale n’est pas une maladie dangereuse, mais elle est très contraignante en raison des démangeaisons qu’elle engendre. Aussi, elle ne peut pas se soigner spontanément. Il est alors nécessaire de suivre un traitement approprié pour se débarrasser de cette maladie.

Le traitement local

Le médecin peut prescrire un ou des médicaments sous forme de crèmes, de lotions ou d’aérosols qui doivent s’appliquer sur l’ensemble du corps. Parmi ces médicaments on peut citer le benzoate de benzyle, l’esdépalléthrine et le crotamiton.

Le traitement par voie orale

Si la maladie s’est propagée sur tout le corps, le médecin optera plutôt pour un médicament sous forme d’un comprimé à avaler. Le plus fréquent est l’ivermectine. Afin d’éliminer complètement le parasite, une deuxième prise du médicament est nécessaire après 8 à 14 jours. Quelques effets secondaires peuvent se produire pendant ce traitement.

Le nettoyage du milieu de vie

Le plus grand problème pour le traitement de la gale est qu’il y a un risque élevé de recontamination. Ainsi, il faut nettoyer complètement le milieu où vit le malade ainsi que ses affaires avec un produit approprié. Le but de cette opération est d’éliminer complètement toute trace du parasite. Une hygiène irréprochable est aussi fondamentale.

En conclusion, la gale est une maladie que l’on peut discerner grâce à des symptômes plus ou moins faciles à reconnaître. Vu qu’elle n’est pas curable spontanément, un traitement s’impose pour éviter la gêne qu’engendre les démangeaisons et les différents boutons.